Scarlett VADEPIED

Textes

Les œuvres souterraines

Nos têtes en feu descendent en biais enjambant lentement l’âme assoupie par la diversité hypnotique et molle du spectacle divertissant . Les traces de la splendeur de nos pas se perdent dans les brouillards de la réalité show et nos énergies s’étiolent dans les labyrinthes de la valeur marchande. Notre valeur ajoutée touristique plombe les œuvres. L’étau invisible se resserre.

Mais dans le monde souterrain, comme toujours, Les Mendiants magnifiques mijotent déjà les mots et les signes qui ouvrent le passage au sein de l’antique brutalité . Déjà, avec force et légèreté, se prépare le chant des âmes affamées, le chant profond, car ils savent que l’espoir est possible à tout instant.

Esches, le 21 juillet 2003, Scarlett Vadepied